une-firefox

Comment activer la gestion des couleurs de Firefox ?

Si tous les navigateurs pour ordinateurs de bureau gèrent aujourd’hui très bien les couleurs, seul Firefox va un peu plus loin. Voici pourquoi et comment en profiter…

 

Fenêtre du navigateur Firefox
Fenêtre du navigateur Firefox

Comme nous l’avons vu dans un précédent article consacré à la gestion des couleurs sur Internet, Firefox est le seul navigateur – début 2015 – à offrir une gestion des couleurs un peu plus poussée que ses concurrents, en tous cas sur ordinateurs de bureau car les navigateurs pour tablettes ou smartphones ne gèrent toujours pas les couleurs.

Si effectivement tous savent maintenant gérer les profils ICC de nos images et donc les interpréter correctement afin de les afficher tout aussi correctement, seul Firefox va sensiblement plus loin car il propose une option géniale de gestion des couleurs en cas d’absence de profil ICC. Voici comment l’activer…
. . .

Quelle gestion des couleurs sur Internet?

Quelle gestion des couleurs sur Internet en 2015 ?

Curieusement, c’est un évènement extérieur à Internet qui a révélé comment nos navigateurs gèrent réellement les couleurs. En effet, depuis l’avènement des écrans dits large gamut donc montrant approximativement l’espace Adobe RVB 1998, les couleurs affichées sur Internet ont commencée à être parfois flashy ! Faisons donc le point sur la gestion des couleurs des navigateurs et quelle attitude adopter pour diffuser vos propres images sur Internet…

 

Quelle gestion des couleurs sur Internet ?

Avant – Avant il n’y avait que des écrans montrant le sRGB. Avant, tout ce passait à peu près bien sur Internet. Tous les sites affichaient de belles couleurs « normales ». Ça c’était avant !

Maintenant – Maintenant, il faut faire avec une nouveauté qui n’a rien à voir avec Internet mais qui a de lourdes conséquences sur nos images sur Internet : le gamut de certains écrans c’est agrandi pour montrer, en gros, l’espace couleurs Adobe RVB 1998. Et cela change tout… parfois !

Voici ce qu’il se passe et quelle attitude il faut adopter pour maximiser vos chances d’afficher vos images, partout dans le monde, comme vous les avez prises. J’ai dis maximiser car, vous verrez, vous ne pouvez plus tout maîtriser…
. . .

partage-profil-icc-une

Calibrage d’écran : mon voisin a créé un profil pour le même que le mien, peut-il le partager ?

C’est une question qui revient souvent. Puisque certains écrans que je conseille ne coûtent pas trop cher, l’achat d’une sonde de calibrage revient parfois aussi cher que l’écran lui-même ! D’ou cette question : est-ce que quelqu’un qui aurait créé un profil ICC sur mesure pour le même type d’écran que moi peut le partager ?

 

Mon poste de travail et ses trois écrans
Mon poste de travail et ses trois écrans

A priori, les écrans bas de gamme – moins de 300,00 € – ne peuvent convenir pour faire de la retouche photo. C’est ce que je vérifiais moi-même jusqu’à il y a peu car je suis un adepte du triple écrans donc mon bureau à toujours été constitué d’un écran de qualité entouré des deux écrans plus bas de gamme. Lors de mon dernier achat – deux HP 23 Xi à dalle IPS – je me suis aperçu qu’ils étaient bien meilleurs qu’on pourrait le croire a priori – et cela fera l’objet d’un prochain article – mais j’en ai profité pour essayer de créer un profil pour l’un et l’appliquer à l’autre. Voici mes conclusions…

. . .

hotel-de-luxe

Et si le matériel faisait un peu… le photographe ?

Je ne suis pas totalement d’accord quand j’entends que le matériel ne fait pas le photographe. Bien sûr que cela fait le photographe… du moins en partie ! Il y a bien trop d’ingrédients qui font qu’une photo va toucher d’autres personnes pour que l’on puisse exclure CETTE raison. Un 85 mm F1,2 n’est tout de même pas un 85 mm F5,6. Et si derrière cette « vérité » se cachait finalement d’autres sentiments…

 

La photographie est intimement liée au matériel photo. Pour chanter, là, vraiment, il n’y a aucun artifice. Mais en photo, il en va autrement…

. . .

Tête Nodal Ninja Ultimate M

Test de la tête Nodal Ninja Ultimate M1: Parfaite ?

Après avoir testé les têtes sphériques haut de gamme Manfrotto 303 SPH et Cambo CLH-500, il ne me restait plus qu’à m’attaquer au haut de gamme Nodal Ninja, j’ai nommé l’Ultimate M1. Et si c’était la meilleure ?

 

Tête panoramique Nodal Ninja Ultimate M1
Tête Nodal Ninja Ultimate M1

Je considère qu’il existe deux gammes de têtes sphériques :

  1. Plutôt légères pour les boîtiers comme les Canon 5 D MarkIII, Nikon D600 ou D800 et évidemment les boîtiers plus légers;
  2. Sans compromis sur la stabilité et malheureusement le prix pour « vraiment » supporter les boîtiers plus lourds comme les Canon série 1, les Nikon D4 et les moyens format.

 

Dans cette seconde gamme de têtes, je viens de tester un troisième pilier des têtes « envisageables » : la Nodal Ninja Ultimate M1. . . .

positionneur-cambo-clh-500

Test de la magnifique tête Cambo CLH-500

Que cela fait plaisir de tester un nouveau matériel coup de coeur ! Voilà mon sentiment après avoir passé un moment à écrire le test de la tête panoramique sphérique Cambo CLH-500. Cette tête est magnifiquement fabriquée. C’est un vrai régal à l’utilisation. Si son principal défaut ne vous gêne pas et qu’accessoirement vous êtes prêt à dépenser 1150 euros  (!) alors je vous promets des heures de photo panoramique très agréables…

 

Tête panoramique Cambo CLH-500
Tête panoramique Cambo CLH-500

Ce qui est incroyable avec une passion, qu’on l’exerce ou pas professionnellement, c’est qu’on est parfois prêt à dépenser beaucoup d’argent pour se faire plaisir. Parfois bien au delà du raisonnable… Heureusement parfois on ne réfléchit plus ! Est-ce que cela fait de nous un meilleur photographe ? Et bien pourquoi pas ? Je crois que l’on photographie mieux lorsque l’on utilise un matériel dont on est « amoureux » (tout proportions gardées évidemment, nous sommes entre Gentleman’s !) Et je viens d’avoir un vrai coup de coeur pour cette tête panoramique sphérique Cambo CLH-500.

. . .

page-visite-virtuelle

Visite virtuelle : 2, 8 ou davantage de photos ?

Une visite virtuelle complète (360° x 180°) est toujours une expérience saisissante ! On est suspendu dans l’espace et on peut se diriger absolument dans toutes les directions… évidemment sans voir l’appareil photo ni le trépied. Mais comment font-ils ? Et bien je ne répondrai pas à cette question aujourd’hui en revanche je souhaite parler maintenant du nombre de photos « idéal » à prendre pour réaliser cette visite virtuelle immersive complète.

 

Visite virtuelle du restaurant Bernard Loiseau

Si je vous explique dans un long tutoriel comment réaliser une visite virtuelle sur mon guide de la photo panoramique, une question revient tout de même régulièrement quant au nombre idéal de photos à prendre. Je vais tenter d’apporter des éclaircissements dans cet article.

Tout d’abord, mon état d’esprit. Je me sens avant tout photographe « élevé » aux images d’Ansel Adams, Eugène Smith, Irvin Penn, Sarah Moon, David Osborn, François-Xavier Bouchard, Jean-Loup Sieff, et je pourrai continuer comme cela longtemps… Pour moi, une visite virtuelle, au prétexte que c’est spectaculaire doit tout de même garder ce coté « photographie » et pas seulement « technique ». Je trouve malheureusement que de nombreuses visites virtuelles, parfois pourtant irréprochables techniquement, ne sont pas intéressantes photographiquement. Or j’y suis sensible…

. . .

Autopano : problème en mode rectilinéaire…

La version 3.0 d’Autopano Giga a apporté son lot de nouvelles fonctionnalités très pratiques comme l’excellent « mode masques » ou une multitude de nouvelles projections géométriques. Malheureusement, elle ne corrige pas un petit problème avec la projection rectilinéaire. Ce problème  me gêne beaucoup dans certains cas seulement mais l’équipe Kolor m’a montré comment le corriger en attendant la correction définitive dans une prochaine mise à jour. Il s’agit d’une courbure des lignes horizontales même en mode rectilinéaire. Voyons cela…

 

Le mode de projection géométrique rectilinéaire permet justement de ne pas avoir de courbure des lignes, horizontales ou verticales. Cette non déformation des lignes se traduit en revanche par un étirement des bords de l’image, disgracieux lorsque la photo panoramique est trop large. Cette projection géométrique n’est donc à utiliser qu’avec des angles de champ embrassés de moins de 100° à l’horizontal.
J’explique cela en détail sur mon site Internet et je vous renvoie donc à la page projections géométriques.

Depuis au moins la version 2.6 d’Autopano Giga/Pro de la société Kolor, (et non corriger dans la version 3.03) les lignes horizontales peuvent parfois tout de même se courber légèrement dans ce mode de projection géométrique rectilinéaire. Cela n’a absolument pas lieu d’être. Visiblement le « problème » est connu et va être corrigé. En attendant voici comment faire …

. . .