Catégorie :Photo panoramique

Tête Nodal Ninja Ultimate M

Test de la tête Nodal Ninja Ultimate M1: Parfaite ?

Après avoir testé les têtes sphériques haut de gamme Manfrotto 303 SPH et Cambo CLH-500, il ne me restait plus qu’à m’attaquer au haut de gamme Nodal Ninja, j’ai nommé l’Ultimate M1. Et si c’était la meilleure ?

 

Tête panoramique Nodal Ninja Ultimate M1
Tête Nodal Ninja Ultimate M1

Je considère qu’il existe deux gammes de têtes sphériques :

  1. Plutôt légères pour les boîtiers comme les Canon 5 D MarkIII, Nikon D600 ou D800 et évidemment les boîtiers plus légers;
  2. Sans compromis sur la stabilité et malheureusement le prix pour « vraiment » supporter les boîtiers plus lourds comme les Canon série 1, les Nikon D4 et les moyens format.

 

Dans cette seconde gamme de têtes, je viens de tester un troisième pilier des têtes « envisageables » : la Nodal Ninja Ultimate M1. . . .

positionneur-cambo-clh-500

Test de la magnifique tête Cambo CLH-500

Que cela fait plaisir de tester un nouveau matériel coup de coeur ! Voilà mon sentiment après avoir passé un moment à écrire le test de la tête panoramique sphérique Cambo CLH-500. Cette tête est magnifiquement fabriquée. C’est un vrai régal à l’utilisation. Si son principal défaut ne vous gêne pas et qu’accessoirement vous êtes prêt à dépenser 1150 euros  (!) alors je vous promets des heures de photo panoramique très agréables…

 

Tête panoramique Cambo CLH-500
Tête panoramique Cambo CLH-500

Ce qui est incroyable avec une passion, qu’on l’exerce ou pas professionnellement, c’est qu’on est parfois prêt à dépenser beaucoup d’argent pour se faire plaisir. Parfois bien au delà du raisonnable… Heureusement parfois on ne réfléchit plus ! Est-ce que cela fait de nous un meilleur photographe ? Et bien pourquoi pas ? Je crois que l’on photographie mieux lorsque l’on utilise un matériel dont on est « amoureux » (tout proportions gardées évidemment, nous sommes entre Gentleman’s !) Et je viens d’avoir un vrai coup de coeur pour cette tête panoramique sphérique Cambo CLH-500.

. . .

page-visite-virtuelle

Visite virtuelle : 2, 8 ou davantage de photos ?

Une visite virtuelle complète (360° x 180°) est toujours une expérience saisissante ! On est suspendu dans l’espace et on peut se diriger absolument dans toutes les directions… évidemment sans voir l’appareil photo ni le trépied. Mais comment font-ils ? Et bien je ne répondrai pas à cette question aujourd’hui en revanche je souhaite parler maintenant du nombre de photos « idéal » à prendre pour réaliser cette visite virtuelle immersive complète.

 

Visite virtuelle du restaurant Bernard Loiseau

Si je vous explique dans un long tutoriel comment réaliser une visite virtuelle sur mon guide de la photo panoramique, une question revient tout de même régulièrement quant au nombre idéal de photos à prendre. Je vais tenter d’apporter des éclaircissements dans cet article.

Tout d’abord, mon état d’esprit. Je me sens avant tout photographe « élevé » aux images d’Ansel Adams, Eugène Smith, Irvin Penn, Sarah Moon, David Osborn, François-Xavier Bouchard, Jean-Loup Sieff, et je pourrai continuer comme cela longtemps… Pour moi, une visite virtuelle, au prétexte que c’est spectaculaire doit tout de même garder ce coté « photographie » et pas seulement « technique ». Je trouve malheureusement que de nombreuses visites virtuelles, parfois pourtant irréprochables techniquement, ne sont pas intéressantes photographiquement. Or j’y suis sensible…

. . .

Autopano : problème en mode rectilinéaire…

La version 3.0 d’Autopano Giga a apporté son lot de nouvelles fonctionnalités très pratiques comme l’excellent « mode masques » ou une multitude de nouvelles projections géométriques. Malheureusement, elle ne corrige pas un petit problème avec la projection rectilinéaire. Ce problème  me gêne beaucoup dans certains cas seulement mais l’équipe Kolor m’a montré comment le corriger en attendant la correction définitive dans une prochaine mise à jour. Il s’agit d’une courbure des lignes horizontales même en mode rectilinéaire. Voyons cela…

 

Le mode de projection géométrique rectilinéaire permet justement de ne pas avoir de courbure des lignes, horizontales ou verticales. Cette non déformation des lignes se traduit en revanche par un étirement des bords de l’image, disgracieux lorsque la photo panoramique est trop large. Cette projection géométrique n’est donc à utiliser qu’avec des angles de champ embrassés de moins de 100° à l’horizontal.
J’explique cela en détail sur mon site Internet et je vous renvoie donc à la page projections géométriques.

Depuis au moins la version 2.6 d’Autopano Giga/Pro de la société Kolor, (et non corriger dans la version 3.03) les lignes horizontales peuvent parfois tout de même se courber légèrement dans ce mode de projection géométrique rectilinéaire. Cela n’a absolument pas lieu d’être. Visiblement le « problème » est connu et va être corrigé. En attendant voici comment faire …

. . .

Mise à jour de mon tutoriel Autopano Giga : version 3.0 !

Je viens de mettre complètement à jour mon tutoriel du logiciel d’assemblage Autopano Giga 3.0 sur mon guide la photo panoramique. Vous y trouverez toutes les nouveautés : nouvelles fonctionnalités et nouveaux outils détaillés ou décryptés.

 

Tutoriel Autopano Giga 3.0 par Arnaud Frich
Tutoriel Autopano Giga 3.0 par Arnaud Frich

 J’y détaille les prix des mises à jour depuis les différentes précédentes versions et bien entendu les nouveautés…

. . .

canon-8-15mm-une

L’objectif Canon 8-15mm F4,0 fisheye

Puisque l’on me pose régulièrement la question, voici mon avis sur le nouvel objectif fisheye Canon : le 8-15 mm F 4,0. Cet objectif a comme principale caractéristique d’être un des rares zoom fish eye du marché et vient remplacer le célèbre est très bon Canon 15 mm F 2,8 fisheye. Ne tournons pas autour du pot : il est nettement meilleur et bien plus polyvalent grâce à sa focale de 8 mm qui donne des images circulaires et sa classique image plein format à 15 mm.

 

  • Il offre un bien meilleur piqué MAIS SURTOUT une bien meilleure homogénéité que le 15mm qu’il remplace,
  • Il offre un bien meilleur contraste,
  • Il possède très peu de chromatisme et celui-ci se corrige facilement dans Camera Raw ou dans d’autres logiciels de dématriçage,
  • Il crée de magnifiques aigrettes très fines si vous photographiez une source lumineuse ponctuelle dans le champ comme je le montre ici,
  • Il permet un assemblage très propre si vous voulez réaliser des visites virtuelles (très peu ou pas d’artéfacts d’assemblage à corriger dans Photoshop) : le Meilleur sur ce critère !
  • Il est particulièrement bien construit et très agréable à utiliser (dans les nouveaux standards de Canon).

. . .