72-dpi

Pour en finir avec les 72 dpi..!

Pour commencer une petite devinette ! Connaissez-vous la résolution de votre écran ? un indice se trouve dans le titre de cet article…

 

Commencçons par deux notions de vocabulaire importantes :

  • La définition d’une photo
  • La résolution d’une photo

La définition d’une photo ou d’une image représente le nombre de pixels de cette photo ou dit autrement sa taille en pixels; par exemple le capteur du nouveau Canon 6D a une définition de 20,2 MPixels soit 5472 x 3648 pixels. Pour afficher cette image sur un écran à 100% il faudrait donc un peu plus de 2 écrans 27 pouces full HD soit 2560 pixels de large côte à côte.

La résolution d’une photo s’exprime elle en DPI (Dot per Inch ou Point par pouce où 1 pouce mesure 2,54 cm) et dépend donc de la taille/ résolution d’impression. Selon la résolution que vous allez choisir, la taille physique de votre tirage changera à nombre de pixels image identique. Ainsi, si l’on part d’une résolution pratique de 254 dpi (pratique car cela représente 100 points par cm), une photo prise avec l’appareil photo numérique cité ci-dessus sera imprimée en 54,72 x 36,48 cm. (100 pixels par cm puisque 254 dpi = 254 pixels pour 2,54 cm soit 100 pixels par centimètre donc 5472/100 = 54,72 cm). Au classique 300 dpi, cette photo serait imprimée physiquement en 46,32 cm de large. Donc plus la résolution d’impression augmente et plus la taille du tirage diminue. Pourquoi ? Parce que l’imprimante seule permet d’imprimer plus ou moins de points dans le même espace : 118 points par cm à 300 dpi ou 100 points par cm à 254 dpi.

Maintenant, revenons à nos moutons et répondons à la dévinette du titre : mon écran Quato mesure 21 pouces en diagonale et physiquement son plus grand côté mesure 42,3 cm pour 1600 pixels. Sa résolution d’affichage est donc de : 1600 px / (42,3 cm / 2,54) = 96 dpi. Oui vous avez bien lu : 96 dpi ! On est très loin des sacro-saints 72 dpi !!! Il est d’ailleurs loin le temps où nos écrans affichaient à 72 dpi… nos vieux CRT pour ceux qui ont connu il y a dix ans… C’est donc de cette époque que date cette erreur qui pourtant a du mal à être corrigée !

 

On est très loin des sacro-saints 72 dpi !!! Il est d’ailleurs loin le temps où nos écrans affichaient à 72 dpi…

 

Mais pour une raison que j’ignore (peut-être pas tant que ça d’ailleurs…), j’entends encore et tout le temps parler des 72 dpi à tord et à travers ! Mais pourquoi diable serait-ce si important d’afficher nos images à l’écran à 72 dpi alors que nos écrans aujourd’hui affichent régulièrement à 90/100 dpi de résolution voire davantage sur certains smartphones ? J’ai lu ou entendu qu’en fait cela permet d’obtenir des images moins lourdes lorsqu’on les destine à Internet : Ah bon ! Je vais donc vous prouver le contraire un peu plus loin mais en attendant voici quelques remarques…

Puisque nos images et nos écrans possèdent une résolution différente aujourd’hui, si c’était important, nos photos devraient s’afficher grossièrement mais il n’en est rien. Et voilà qui répond également à la question que je me posais juste au paragraphe précédent : on utilise encore 72 dpi parce que cela ne se voit pas car cela ne sert à rien pour afficher une photo. Voilà tout simplement pourquoi l’erreur persiste. C’est une erreur qui n’a aucune conséquence ! Et en effet ! La résolution d’une image n’a aucune espèce d’importance pour son affichage car un pixel image ne peut s’afficher que sur… un pixel écran. Seule l’imprimante peut plus ou moins serrer le nombre de points à imprimer sur une distance donnée. On atteint d’ailleurs une résolution où l’on ne voit plus la différence tant les points sont rapprochés. Franchement au delà de 240 dpi je ne vois plus de différence avec 300 dpi sur un tirage jet d’encre avec une imprimante jet d’encre photo moderne mais c’est un autre débat… Que votre image soit à 72 dpi, 300 dpi ou 1 millions de dpi cela ne changera rien : une image dont la définition a été réduite par exemple à 1024 pixels de large pour servir de bandeau à un site internet s’affichera sur… 1024 pixels de votre écran; POINT ! En revanche selon que vous l’aurez fixé à 72, 96, 254 ou 1 millions de dpi en résolution, elle sera imprimée plus ou moins large à partir du même fichier… mais sur votre site aucune différence. Essayez si vous avez un doute !

 

La résolution d’une image n’a aucune espèce d’importance pour son affichage sur un écran; seule sa définition importe.

 

Et si le doute persiste, je vous en conjure, mettez vos images à 96 dpi !!! (même si cela ne sert à rien car comme disait Galilée : « Et pourtant elle tourne ! ») car cela fera classe dans les salons ou sur les forums !

Alors 2013 : est-ce l’année où l’on arrêtera de me demander de mettre mes photos à 72 dpi quand je les livre pour illustrer des sites Internet ? !

 

Et voici mon explication du pourquoi cette erreur a persisté. Ouvrez une image dans Photoshop. Dans ce célèbre logiciel de retouche d’image la définition et la résolution d’une image se choisissent par le Menu Image / Taille de l’image ci-dessous :

 

Définition et résolution d'une photo
Définition et résolution d’une photo

 

Essayez maintenant de modifier la définition de votre photo pour qu’elle ait une définition de 1024 pixels de large (par exemple la largeur de votre site Internet). Vous allez donc modifier la valeur « Dimensions des pixels » en largeur que je traduirais plutôt par « Définition en pixel de l’image » :

Dans l’exemple ci-dessous, je passe donc de 5616 px à 1024 (notez que la résolution de mon image est à 300 dpi un peu plus bas); Et qu’est qu’on observe :

Mon image passe de 60,2 Mo à 2,0 Mo et FAIT 1024 px.

 

Changement de définition d'une image dans Photoshop
Changement de définition d’une image dans Photoshop – 1
Changement de définition d’une image dans Photoshop

Maintenant, si vous décidez de modifier la résolution pour la mettre à 72 ou 96 dpi (!) et bien votre définition va être modifiée SI vous laissez coché « Rééchantillonnage« . Dans mon exemple, la définition va passer à 246 pixels de large CAR la « Taille du document » ne va pas changer. Photoshop privilégie alors la taille d’impression et non la taille d’affichage. Or vous souhaitez toujours réduire la taille de votre photo à 1024 px de large pour votre site.

Donc si maintenant vous décidez de modifier à nouveau la définition pour la remettre à 1024 px, vous allez voir que votre image pèse toujours… 2,0 Mo et que sa résolution est bien restée à 72 dpi ! Et oui, cela ne change rien car en pixel votre image à toujours la même taille. Je le répète, elle sera juste imprimée différement. C’est tout !

 

Changement de définition d'une photo dans Photoshop
Changement de définition d’une photo dans Photoshop – L’image mesure toujours 1024 px de large malgré une résolution différente…

Que votre photo de 1024 pixels de large soit à 72 dpi ou 300 dpi, elle pèse toujours 2,0 Mo !!! Seule change sa taille d’impression. Pourquoi 2 Mo : 1024 x 683 x 3 = 2 Mo. (le x3 correspond au trois couches couleurs RVB).

 

J’attends vos commentaires ci-dessous et surtout dites moi si cela ne répond pas à toutes vos questions.


Arnaud

Photographe-auteur depuis 2004, je suis avant tout un photographe passionné depuis l’âge de quatorze ans, passionné par la photo panoramique et la gestion des couleurs, entre autres...!

66 Commentaires

  1. bonjour,
    Je ne savais pas que les ecran d’aujourd’huyi avaient une résolution de 96 ppp.
    En revanche pour une même définition, réduire la résolution fait gagner en poids de l’image n’est-ce pas ?
    En fait, j’aimerais savoir dans quelle mesure échantillonner à partir de mes DNG dans camera raw des JPEG que je souhaite diffuser sur un TV 80cm pour un poids minimum. Comment le calculer ?

    1. Bonjour, en moyenne, les écrans d’aujourd’hui ont souvent une résolution de 96 ppp (Full HD en 24 ») mais bien sûr que les écrans WQD et autres 4K ont des résolution supérieures. La résolution d’une image ne peut avoir aucune influence sur son poids car il s’agit juste d’un post-it collé dessus à destination de l’imprimante. Une image de 1000 x 800 pèsera le même poids à 1 ppp ou 1 million. Le calcul de la taille idéale se fait simplement en connaissant la définition de votre TV. Soit il s’agit d’une Ful HD donc 1920 x 1080 pixels soit il s’agit d’une TV 4K donc environ 4000 x 2500 pixels. En TIFF elle ferait donc 24 Mpixels pour le Full HD mais grâce à la compression jpeg vous pourrez réduire beaucoup ce poids (10 fois facilement ce qui vous fera toujours des images de 24 Mpixels mais « seulement » un poids de 2Mo.

  2. Bonjour Arnaud, et encore un grand merci pour toutes vos contributions. Pour poursuivre la discussion, comment expliquez-vous que pour une même définition d’image (disons environ 900 px de large, écran I-mac 21,5 pouces), celle-ci s’affiche en beaucoup plus petit sur Photoshop, quand bien même Photoshop, tout comme le mode aperçu sur Mac, sont calés tous deux sur du 1px image = 1px écran ? Tout se passe comme si Ps « tassait » plusieurs px image sur un seul px écran, ce qui pourtant me semble infirmé par les paramètres d’affichage de Ps … Merci de vos lumières !

    1. Bonjour,

      Parce que PS est capable aussi d’afficher en pourcentage mais si vous affichez à 100% alors 1px image = 1 px moniteur. Les viewers sous forme de plugin WordPress sont basés eux aussi sur un affichage en pourcentage de plus en plus afin de s’adapter à toutes les définitions d’écrans. Avec l’avènement de la 4K, les systèmes d’exploitation se sont adaptés (textes en pourcentage) et les plugin images également. Voilà pourquoi il faut de plus en plus fournir des images HD aux sites… non sans conséquence d’ailleurs sur le clic droit / enregistrer sous… ! Et si vous ne fournissez pas d’images HD, cela se voit tout de suite sur les grands écrans.

      1. Merci Arnaud, mais je peux vous certifier que je suis bien à 100% en affichage écran sur PS, et que l’image en question est deux fois plus ramassée que sur un viewer hors PS (et j’ai bien vérifié, le viewer en question est bien à 1px image = 1px écran). ??

        1. Et bien mon cher Antoine, voilà une énigme pour moi ! Je ne comprends pas car je n’ai observé ce comportement chez moi ou mes stagiaires. Je ne sais pas.

  3. Arnaud, content de voir (même si c’est longtemps après sa publication) que tu t’attaques à ce sujet ! j’avais écris quelque chose sur le sujet en janvier 2010 en me disant qu’il serait peut-être temps d’arrêter avec ces 72dpi! http://www.flashnclick.fr/2010/01/et-ton-appareil-il-a-combien-de-dpi/

    3 ans apres donc, le problème n’étais toujours pas « résolu » et je pense que ce 72 dpi risque de persister encore longtemps. Peut-être faudrait-il l’enseigner à l’école , dès le plus jeune âge.
    Lançons une campagne Twitter ?

  4. Pour en finir avec le 300 dpi…

    Ne pourrait-on pas tout simplement se passer des résolution ?
    Lorsque l’on imprime, la notion de dpi ne s’applique que si je demande à mon imprimante d’imprimer l’image à 100% de sa taille. Dès lors que je sélectionne une autre option (occuper toute la page, imprimer sur X centimètres par X centimètres), le dpi de l’image n’est plus respecté lors de l’impression.
    Il me semble que cette notion de résolution en ce qui concerne les photos matricielles n’a aucune raison d’exister. Un pixel reste un pixel, sur un écran comme en impression.

  5. Bonjour,

    Je suis en construction d’un site web avec des photos en miniatures qui servent de liens pour les afficher en grand. Mon problème est le suivant : j’ai réglé toutes mes photos avec Microsoft Office Picture manager en size Web large et Portrait; le soucis est que 5-6 photos (sur 50 environ) restent en Paysage quand je regarde le site avec un iphone (en utilisant safari ou chrome) et tout va bien sur ordinateur avec chrome ou IE.
    Je ne sais pas pourquoi, une idée svp?

  6. Bonjour à vous,
    Je ne sais pas si il existe une solution à mon problème. Je suis en ce moment en pleine conception d’un site Internet. La galerie photo que j’utilise sur le site fonctionne avec des vignettes sur lesquelles on clique pour voir apparaitre les photos en « grand ». Les vignettes doivent avoir une taille réduite d’environ 320*210 px pour ne pas paraitre trop grande à l’écran. Sachant que les photos originales ont une taille de 4844*3224px, comment faire pour ne avoir des vignettes « trop pixelisées »?
    Merci à vous.

    PS : désolé si mes termes ne sont pas les termes professionnels, je ne suis qu’un amateur

    1. Bonjour,
      Vos photos doivent tout simplement avoir la taille de l’affichage en grand et en général la vignette est calculée et resizée automatiquement. Dans votre cas, j’imagine que l’image en grand doit faire au moins 1600 px de côté.

  7. Bonjour, un immense merci pour cet article très clair et pédagogique. On lit tant d’âneries et d’erreurs sur le net. Pour être franc j’avais déjà remarqué tout ça par moi-même, en particulier que le poids ne changeait pas en 72 ou 300 dpi, mais sans être sûr que j’étais dans le vrai. Ma question est la suivante : si je n’ai pas envie qu’on me vole ma superbe photo sur mon site pour en faire une immense affiche publicitaire, j’ai intérêt à la publier en 300dpi ? En effet pour 1701 pixels largeur 300dpi, sa taille d’impression est 14,41 x 8,11 et passe à 60cm x 33 en 72 dpi. Donc elle sera de bien moins bonne qualité pour être volée en 300 dpi à des fins d’impression. Est-ce que je me trompe ?

    1. Merci pour votre commentaire.

      Non, vous faites une erreur. Ce qui dégrade une photo c’est uniquement un rééchantillonnage. Donc un changement de sa définition – surtout en agrandissement d’ailleurs. Sa résolution n’est qu’une indication donnée à une imprimante : « Tu m’imprimes xx pixels tous les pouces ». A partir de 1701 pixels, on peut donc imprimer « seulement » sur 14,4 cm de long à 300 dpi mais sur 60 cm à 72 dpi. Or on sait tous qu’une photo imprimer à 72 dpi n’est pas belle car l’oeil perçoit alors les pixels. Mais votre fichier contient toujours 1701 px. Si je télécharge votre image et qu’elle est à 72 dpi, et bien sans modifier sa définition je peux modifier sa résolution et la mettre à 300 dpi dans Photoshop. Autant de fois que je veux. Cela ne touche pas le fichier image. Les 1701 pixels seront toujours là, intacts, mais je ne pourrais imprimer que sur 14,4 cm. Or les imprimeurs aiment bien travailler avec 300 dpi car c’est la résolution qui leur permet de conserver une bonne netteté aux fichiers imprimés et 14,4 cm peuvent être un peu juste ! Il leur faudra alors agrandir le fichier et là l’image va sérieusement se dégradée. Il leur faudra vous demander le fichier HD.

      Les dpi ne concerne pas le fichier. C’est juste un post-it posé dessus et que va lire l’imprimante.Un changement de dpi ne modifie donc absolument pas un fichier. C’est l’indication donnée à l’imprimante pour savoir dans quelle taille sur le papier elle va l’imprimer. S’il n’y a pas assez de pixels pour la taille d’impression définie, le tirage ne sera pas beau. C’est tout. On s’accorde tous à dire que 72 dpi cela passe encore mais uniquement pour de très grands tirages vu de loin. 300 dpi c’est parfait pour un A4 tenu en main donc à 40 cm de l’oeil. Mais cela dépend de chacun.

      Donc si les magazines souhaitent se servir de votre image et selon les standards d’impression des imprimeurs, ils auront un résultat parfait jusqu’à 14,4 cm soit un quart de page A4. Vous n’y pouvez rien ou alors il faut mettre un magnifique © sur votre photo. A vous de voir. J’ai déjà dit ce que j’en pensais…

  8. Bonjour,
    je découvre tardivement votre sujet sur définition / résolution d’une photo, et il m’a beaucoup intéressé.
    En effet, je cherche depuis un moment à comprendre pourquoi dans les logiciels de traitement d’images (j’utilise DXO pour développer mes RAW) la « résolution » est présente dans la fenêtre des paramètres qui définissent l’export d’une image vers du TIFF ou JPG.
    A ma connaissance, la résolution ne fait pas partie des paramètres utilisés dans l’algorithme de création d’un jpg. La résolution étant une densité (nombre de pixels par unité de longueur), quel pourrait bien être son impact sur la création d’un jpg ? Une image 6000×4000 pixels restera toujours une image 6000×4000 pixels, quelle que soit la résolution qu’on affecte à son image.
    Mes différentes lectures et recherches sur cette question me conduisent ainsi à penser que la résolution n’a pas d’utilité lors de la création d’un jpg. Par contre, associée à la définition de l’image, elle détermine évidemment la taille maximale possible pour une impression de qualité.

    Mais la résolution fait-elle partie des données enregistrées dans un fichier jpg, et si oui, ce serait alors à titre purement informatif ?
    Merci pour votre réponse.

    1. La résolution fait souvent partie des logiciels car s’ils l’enlèvent cela fera un tollé ! Cela dit et pour aller dans leur sens, lorsque l’on sait vraiment à quoi cela sert et que l’on veut gagner du temps uniquement si notre fichier sert à l’impression, dès le logiciel de dématricage on peut récupérer un ficher prêt pour la dite impression car les dpi y auront été définis. Il n’y a que dans ce cas là que le réglage de la résolution sert à quelque chose dès le logiciel non Photoshop. Donc les dpi n’ont évidemment aucune espèce d’influence sur la qualité d’un fichier JPEG ou TIFF et ne sont là uniquement à titre informatif, en cas d’impression. En gros seule l’imprimante s’en sert.

      1. Bonjour, et surtout merci.
        Merci pour m’avoir vraiment éclairé sur ces notions et sur l’intérêt des DPI. Néanmoins j’ai une question. si j’ai bien tout compris, les DPI ne sont finalement qu’une contrainte pour l’imprimante pour l’obliger à imprimer tant de pixel (le dpi) sur une surface (le pouce). Mais vous dites « les dpi n’ont aucune espèce d’influence sur la qualité d’un fichier JPEG ». et ça ça m’intrigue. Je fais régulièrement imprimer des book photo contenant des illustrations vectorielles. ces dernières réalisées sur Illustrator sont exportées en PNG pour impression. Mais lors de leur export j’ai comparé le poids en 300dpi (5,2Mo) vs 600dpi (12,4Mo). Cela prouve que, pour illustrator, les DPI interviennent dans le nombre de pixels générés lors de l’export. Les 2 images étant au format A3, c’est leur définition qui diffère. Donc pour une même taille d’impression ne peut on pas dire que les DPI correspondent à la finesse de l’image (la finesse étant toute relative puisque dépendante de la distance nous séparant de l’image) ?

        merci

  9. Je ne comprends rien à la photo !!! Pour imprimer une de mes photos de tableau (je suis artiste peintre) on me dit que ma photo est trop petite et qu’il faudrait que son format soit supérieur à 600 ko. Or les miennes sont exprimées en Mo. Comment connaître la correspondance et savoir celles qui conviennent ?
    Merci de votre réponse.

  10. bonjour j’ai une photo qui mesure 960 X 640 et 72 dpi. puis je l’imprimer sur un format 50×75 cm sans quelle pixelise ? merci

    1. Bonjour
      Voilà un cas concret, faisons en l’étude. (uniquement sur la largeur, la hauteur en découlera)
      Votre photo fait 960 pixels de large et vous voulez l’imprimer sur 75 cm de large.
      Calculons le nombre de pouces (1 inch = 2.54 cm) de la largeur :
      75 / 2.54=29.5 pouces
      Calculons maintenant la résolution de votre impression
      960 pixels / 29.5 pouces = 32 dpi (!)
      On est bien loin des 250/300 dpi pour avoir une impression de qualité. Alors oui, votre image imprimée sera très fortement pixelisée !

      Calculons maintenant les dimensions d’une impression non pixelisée de votre photo:
      en 300 dpi
      ( 960 pixels / 300 dpi ) x 2.54 = 8.1 cm de large
      en 254 dpi
      ( 960 pixels / 254 dpi ) x 2.54 = 9.6 cm de large

      On est bien loin du poster que vous voulez réaliser !

      Dernier petit calcul, quelle définition (les pixels !) devrait avoir votre photo pour avoir une impression de qualité sur 75 cm de large:

      en 300 dpi
      (75 / 2.54) x 300 = 8800 pixels
      en 254 dpi
      (75 / 2.54) x 254 = 7500 pixels

      Bon tout n’est pas perdu pour autant. Votre impression à 32 dpi sera tout à fait agréable à voir à 5-6 mètres de distance. 300 dpi, c’est très bien pour un magasine, mais il ne faut pas aussi en faire une religion. Après tout, les magnifiques photos qui ornent les grands panneaux d’affichage en 4mx3m sont imprimées en … 10 dpi !

      En espérant avoir avancer le schmilblick.

  11. Bonjour,
    Merci pour cet article.
    Cependant j’ai une question : au sujet des photos haute qualité en carrousel sur un site web dernière tendance comme les superbes photos du site : https://unsplash.com/
    Comment font-ils pour que l’image ait une définition conséquente permettant l’affichage en background recouvrant la taille de l’écran, soit si parfaite sans détérioration et pèse seulement 42Ko ? Y a-t-il une technique particulière pour ça ? C’est utile parce que l’image se charge rapidement et j’aimerais bien comprendre comment ils réussissent à faire ça :/
    Merci d’avance =)

    1. Bonjour, Aucune explication ! 42 Ko me semble très léger donc il s’agit peut-être d’une image découpée en tranches par Photoshop et chaque morceau pèse seulement 42 Ko. Sur les sites qui utilise cette technique, il y a toujours un léger temps d’attente au départ.

  12. bon c clair, mais je pensais tout le monde comprenait ça
    A dire vrai c’est même plus complexe car sur un écran les pixels ne sont pas carrés !

    Avec l’augmentation des captures numériques, il convient d’adapter son matériel et notamment l’écran, j’aimerais bien un débat la dessus…
    Car devant l’écran il y a vos yeux, et derrière vos yeux votre cerveau et ses illusions

        1. Et pourtant Galilée l’a bien dit, mais jamais pu l’écrire. Si je me souviens bien, il dit cela alors qu’il est prisonnier de l’Eglise et qu’il a le choix entre corroborer les dires de l’Eglise ou le bûcher. En résumé, Galilée justifie la croyance ecclésiaste et finit par marmonner dans sa barbe « et pourtant elle tourne ».

  13. Bonjour,

    J’ai un appareil photo réglé sur une prise à 20 million de pixel. Est ce normal qu’une photo prise à 20 million de pixel prenne uniquement 4mb sur ma carte sd ? (quand je regarde son poids sur ma carte). Sa taille étant : 5472×3648.

    Je vous remercie

  14. Bonjour ,
    J’ai fais un essai sur Photoshop pour voir l’impact que pouvait avoir une modification de la résolution de l’image ( sans changer sa définition) .
    Dans mon exemple :
    essai 1 : 580 pixels * 29 pixels avec 72 PPP
    essai 2 : 580 pixels * 29 pixels avec 254 PPP

    Quand je colle ces 2 rectangles dans un document word, l’essai 2 est beaucoup plus petit à définition de l’image identique.
    Il m’avait semblé avoir compris que cela changeait juste pour les impressions. Quelle est l’explication?

    Merci

    1. Parce que Word implémente une résolution de 72 dpi dans ses documents, résolution d’impression des documents textes classiques. Pas besoin de plus pour du texte.

      1. je poste au hasard dans la foulée ! 🙂
        c’est bien de secouer le bananier de temps en temps 🙂
        pour ma part les dpi ecran ce n’est pas mon dada ça s’affiche bien ou pas, je ne vais pas calibrer d’une part tous les ecrans et tenir compte de tous les formats d’écran,
        je dis juste qu’il faut des règles car sinon c’est le binz !
        le texte en principe à l’impression est du postcript (adobe) donc très léger, maintenant essaie de le passer en image et tu verras que pour le même résultat ou presque tu vas exploser les dpi en impression
        ex le format tiff it 1200 dpi !!!!! (je te dis pas le poids de fichiers)
        quand aux imprimantes jet d’encre il ne faut pas confondre, elles n’ont pour la plus part par de linéature, ce serait plutôt une trame stochastique donc les dpi !! ça compte mais pas comme du PS
        à moins que RIP et là faire un essai
        quand au format de fichier essaie de faire un essaie en impression sur une photo style montre en gros plan, avec du photoshop eps et du jpeg, je pense que tu verras une différence
        ensuite un imprimeur ne connait pas les dpi (enfin ils connaissent mais ils ne veulent pas en entendre parler) on dit plutot lpi
        voila mon humble avis si ça peut éclairer un tout petit peu
        en tout cas j’aime beaucoup ton site, car souvent exacte et efficace

  15. « Alors 2013 : est-ce l’année où l’on arrêtera de me demander de mettre mes photos à 72 dpi quand je les livre pour illustrer des sites internet ? ! »

    Qu’elle article digne de la politique…

    Essayer cette expérience et vous verrez pourquoi les gens veulent du 72dpi.

    Nouvelle image à 100×100@300dpi avec un rectangle plein d’une couleur dans illustrator, Nouvelles images dans photoshop à 100×100@72 96 120 300 600 dpi blanche et copier votre image directement d’illustrator à l’aide de sélection tous, copie et coller dans chaque image dans photoshop.

    Votre carré copié sera de différente grandeurs grace au redimensions automatique qui existe et qui cache le dpi/ppi dans les navigateurs et certains logiciels qui applique la formule pour redimensionner automatiquement.

    Très déplaisant de recevoir des images de graphistes configuré par défauts pour l’impression à 300dpi+ et devoir les modifier pour pouvoir les utiliser dans des montages et autres qui par défaut sont tous à 72-96dpi quand l’échèle est importante.

  16. Je tombe sur cette article un peu tardivement et j’ignore si mon commentaire trouvera lecteur. Je trouve néanmoins cet article très clair sur une question que je me pose depuis que j’ai commencé à utiliser à Dxo OP 10 pour traiter mes raw avant conversion jpeg. Lors de l’export vers un jpeg j’ai constaté que le dpi par défaut était seulement de 72. Je me suis alors posé toutes les questions auxquelles tu réponds parfaitement sauf que j’ajouterais juste une conclusion à laquelle je suis arrivé : on dit que, à définition égale, la taille de l’impression d’une image sera plus grande si la résolution diminue. Cependant quand on fait tirer des photos dans un labo, le parametre de choix c’est avant tout la dimension du tirage et non la résolution du fichier qui impose le format associé, non?!

    Tout ça pour dire que ma conclusion a été la suivante : on s’en fout de la résolution à laquelle est enregistrée l’image, la seule vraie valeur qui compte pour imprimer ses photo, c’est la définition qui va nous permettre de savoir jusqu’à quelle dimension de tirage on peut monter pour conserver une impression bien définie.

    Un avis sur ma réflexion ? Suis-je à côté de la plaque ? Merci

  17. bonjour et merci pour l’article,

    juste une question d’un point qui me turlupine:
    j’ai un ipad qui prend des photos de 5Mpixels (2592×1936) et j’ai un macbook air avec comme résolution d’écran 1440x900pixels soit 1,3Mpixels.
    Comment cela se fait il que je puisse voir les photos sur mon écran d’ordinateur alors que leur définition est supérieure à celle de mon écran?
    merci d’avance

      1. D’accord… Mais vous dites dans votre article que « 1pixel d’image ne peut être affiché que sur un pixel d’écran. Seul l’imprimante peut resserrer le nombre de points ».
        Or, si j’ai tout compris, mon image ne s’affiche qu’à 80% (par ex, je n’ai pas réussi à trouver dans les paramètres le % exact) dans iphoto. Donc, cela veut dire que j’ai un aperçu moins détaillé?
        Si on va par là, cela signifierait que même avec un iphone qui prends des photos de 8Mpixels seulement il faudrait un écran UHD (3840×2160) pour ne pas perdre de qualité en visionnant son image?
        merci encore

        1. Sans répondre à la place d’Arnaud, tu as tout compris (ou alors je n’y comprends rien) ton écran n’affichera pas tous les pixels. Ceci faire des capteur pour téléphone à plus de 8Mp c’est un argument commercial, s’ils s’appliquaient à faire des capteur de 5Mp avec un meilleur traitement des données et des lentilles. le résultat serait largement meilleur et largement suffisant.

  18. Bonsoir, pouvez répondre à cette question, oui je pense… Elle fait 2,7Mo et 1626 × 1943 pixels et elle est enregistrée en jpeg. Jusqu’à quel format puis-je l’imprimer?

    Merci beaucoup si vous pouviez me répondre

  19. Bonjour,

    Merci pour cet article très intéressant!
    Je suis débutante en retouche photo, je ne faisais rien jusqu’à présent et tout ça et très nouveau pour moi.

    Là où je m’embrouille complètement, c’est lorsque je recadre mes photos:

    Exemple lorsque j’ouvre une photo dans photoshop pour la première fois:

    Taille 60,2 mo
    Largeur 5616 pixels
    Hauteur 3744 pixels

    Largeur 198,12 cm
    Hauteur 132,08 cm
    Résolution 72 dpi

    Je bidouille dessus, fais mes retouches etc et puis lorsque je recadre en haut dans la petite barre du Crop, j’indique 300 dpi en résolution.

    Du coup cela donne dans la taille de mon image:

    Taille 53,7 mo
    Largeur 5308 pixels
    Hauteur 3538 pixels

    Largeur 44,94 cm
    Hauteur 29,96 cm
    Résolution 300 dpi

    Je n’ai pas l’esprit très pratique et je comprends pas grand chose à la logique de tout ces chiffres, mais du coup…

    Est-ce que ça veut dire que je perds les 3/4 de la qualité de la photo? et donc que pour l’impression, je réduis la taille maxi de 3/4?

    Pourquoi lorsque je veux repasser à 72, ma photo ne retrouve pas sa taille de 198,12 cm x 132,08 cm et elle passe à 3 mo?

    J’espère ne pas avoir été trop floue, mes questions doivent paraître très simplettes..!
    Merci pour votre aide..
    A.

    1. Bonjour,

      Plusieurs choses :

      1 – Votre image pèse 60 Mo car il s’agit d’un photo de 20Mpixels (taille de votre capteur) et si vous multipliez 20 x 3 pour les trois couches RVB cela fait 60 Mo. Or il s’agit d’un fichier type TIFF ou PSD et non d’un fichier JPEG.En JPEG, cette photo serait moins lourde à cause de la compression…

      2- Les DPI ne vous donnent qu’une indication sur la taille de votre fichier IMPRIME. Avec 5600 x 3700 pixels, si vous imprimez à 72 dpi, cela fera une impression de 2m x 1,30 m. Très simple à calculer : un pouce égal 2,54 cm. Votre image est à 72 dpi donc votre imprimante va imprimer 72 pixels de votre fichier tous les 2,54 cm. Vous avez 5616 pixels sur le grand côté donc / 72 = 78. Tous les 2,54 cm, votre imprimante imprime 72 points (Dot en anglais car DPI veut dire Dot per Inch où 1 inch = 1 pouce = 2,54 cm) Or 78 x 2,54 cm = 198 cm !
      La même image à 300 dpi : 5616/300 = 18,72. Si j’arrondis cela fait 19 x 2,54 = 47,55 cm !

      Donc selon la résolution du même fichier, vous pourrez imprimer en plus ou moins grand.

      3 – Ensuite vous recadrez légèrement votre fichier donc c’est la même règle. En revanche, si vous ne voulez pas avoir de « mauvaises » surprises, lorsque vous souhaitez faire votre crop, choisissez une résolution de 72 dpi afin d’avoir des chiffres pour comparer.

      4 – Donc vous ne perdez que 1/10 à peine de votre fichier. 5616 / 5308 = 1,06 soit 6% ! Donc 198 cm – 6% = 186 cm.

      5 – Quand votre photo passe à 3 Mo c’est uniquement que vous l’enregistrez en JPEG. Votre fichier fait toujours 5300×3500 mais par le jeu des compressions JPEG il ne « pèse » plus que 3 Mo. Si vous me l’envoyez il pèsera 3 Mo et si je l’ouvre dans PS il fera 5300 x 3500 pixels mais sera moins « propre » car il aura subit une compression JPEG. En revanche si je l’enregistre moi en TIFF, il fera à nouveau 53,7 Mo. Différence avec votre fichier de départ, à cause de la compression JPEG, il sera moins clean quand je l’agrandi beaucoup.

      Voilà ! J’espère vous avoir aidé. Cordialement, Arnaud.

    2. Bonjour,

      Plusieurs choses :

      1 – Votre image pèse 60 Mo car il s’agit d’un photo de 20Mpixels (taille de votre capteur) et si vous multipliez 20 x 3 pour les trois couches RVB cela fait 60 Mo. Or il s’agit d’un fichier type TIFF ou PSD et non d’un fichier JPEG.En JPEG, cette photo serait moins lourde à cause de la compression…

      2- Les DPI ne vous donnent qu’une indication sur la taille de votre fichier IMPRIME. Avec 5600 x 3700 pixels, si vous imprimez à 72 dpi, cela fera une impression de 2m x 1,30 m. Très simple à calculer : un pouce égal 2,54 cm. Votre image est à 72 dpi donc votre imprimante va imprimer 72 pixels de votre fichier tous les 2,54 cm. Vous avez 5616 pixels sur le grand côté donc / 72 = 78. Tous les 2,54 cm, votre imprimante imprime 72 points (Dot en anglais car DPI veut dire Dot per Inch où 1 inch = 1 pouce = 2,54 cm) Or 78 x 2,54 cm = 198 cm !
      La même image à 300 dpi : 5616/300 = 18,72. Si j’arrondis cela fait 19 x 2,54 = 47,55 cm !

      Donc selon la résolution du même fichier, vous pourrez imprimer en plus ou moins grand.

      3 – Ensuite vous recadrez légèrement votre fichier donc c’est la même règle. En revanche, si vous ne voulez pas avoir de « mauvaises » surprises, lorsque vous souhaitez faire votre crop, choisissez une résolution de 72 dpi afin d’avoir des chiffres pour comparer.

      4 – Donc vous ne perdez que 1/10 à peine de votre fichier. 5616 / 5308 = 1,06 soit 6% ! Donc 198 cm – 6% = 186 cm.

      5 – Quand votre photo passe à 3 Mo c’est uniquement que vous l’enregistrez en JPEG. Votre fichier fait toujours 5300×3500 mais par le jeu des compressions JPEG il ne « pèse » plus que 3 Mo. Si vous me l’envoyez il pèsera 3 Mo et si je l’ouvre dans PS il fera 5300 x 3500 pixels mais sera moins « propre » car il aura subit une compression JPEG. En revanche si je l’enregistre moi en TIFF, il fera à nouveau 53,7 Mo. Différence avec votre fichier de départ, à cause de la compression JPEG, il sera moins clean quand je l’agrandi beaucoup.

      Voilà ! J’espère vous avoir aidé. Cordialement, Arnaud.

  20. bonjour, merci pour cet article

    qu’en est-il de la résolution de 72 ppp pour un fichier de 3456×5184 de 1.88mo car c’est les propriétés qui s’affichent sur la carte sd de mon canon 550d
    quelle sera la taille de la photo maxi après avoir porté la résolution à 300dpi?

    1. Bonsoir,

      La résolution EST de 72 dpi. Donc pour votre fichier de 5184×3456, vous pourrez l’imprimer en 182cm de large ! à 300 dpi vous l’imprimerez en 44 cm de large.

  21. Salut Arnaud,

    Tu as bien fait de remettre ce sujet au goût du jour. 🙂

    Par contre, perso j’exporte en 72dpi les photos destinées au web pour une raison : si elles sont téléchargées, on n’en fera pas des tirages en très grande taille 🙂 Sauf interpolation évidemment… C’est une pseudo protection…

    Amicalement

    Sébastien Abric

      1. Mais justement, non, il me semble, l’image destinée à un site web, il suffit de faire attention à sa résolution, bien souvent fixée par l’endroit ou on la destine sur le site, bref, à sa taille en pixels.

        livrer un jpg en 400X300 (par exemple) à 1dpi ou à 1000000dpi, reviens à livrer autant d’information :
        l’image sera la même pour le site, contiendra le même nombre de pixels et sera juste imprimée .. d’ailleurs elle sera surement imprimée n’importe comment avec une option « ajuster à la taille du papier » et c’est marre.

        non ?

        ou es la protection en s’attachant à livrer une image à 72/96 dpi, du moment qu’on s’entend sur la taille d’image (en pixel) à livrer ?

        Cordialement.
        Greg

  22. Ludiphoto à raison cet article est vraiment très intéressant ! Les logiciels, livres et formations prêchent tous et toutes la même messe à tel point que j’ai moi-même été un convaincu, et pourtant je crée du contenu pour différents supports depuis des années !

    A mon sens des logiciels tels que Photoshop ou même Illustrator sont les premiers à induire en erreur, avec des expressions approximatives ou pas vraiment tout à fait claire sur la nuance de taille en pixel et taille d’impression que tu expliques très bien. Les versions de la creative suite se succèdent et pourtant la confusion est toujours là.

    Les spécialistes trouverons peut-être à redire, mais je ne me souviens pas d’avoir lu beaucoup d’articles sur la question encore moins sur le net, article qui à de plus le bon goût de ne pas être réservé à des spécialistes justement.
    Merci beaucoup ton pour ce blog et ces petites perles que tu partages avec nous.

  23. Et bien cet article est très complet, je n’ai pas tout compris, mais j’ai compris le fond, c’est très intéressant de se rendre compte en effet que le poids de ta photo est la même, et je pense comme tu dis, que nous tombons tous dans le panneau. Donc un bon récapitulatif de tout cela permet d’y voir franchement plus clair. Un grand merci. Maintenant je vais me pencher sur la question, car c’est vrai que cela n’a pas beaucoup d’importance tant que nos photos restent dans l’ordinateur, mais le jour où je veux l’imprimer, ou si par miracle je fais un carton,ou s’ il faut que j’expose ou autre, c’est une autre histoire. Et je garde donc ton article bien au chaud. Merci

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.